Le Chicag’hostel ferme

Catégorie :
Vivre ensemble
2
Le Chicag'Hostel ferme

Nous venons d’apprendre que le Chicag’hostel de Toulon fermera définitivement à partir de demain. Nous sommes sous le choc, avons peine à y croire.

Hélàs cette décision est irrévocable. Une commission de sécurité passée à l’improviste qui applique les règles à la lettre, sans délai, sans pitié. Sans mesurer les conséquences et les dommages collatéraux.

Depuis 3 ans, Clara et Bjoern ont dépensé sans relâche des tonnes et des tonnes d’énergie, non seulement pour créer leur jolie auberge de voyageurs, la première à Toulon, mais aussi pour réveiller littéralement la vie culturelle et associative de notre ville, nouant des partenariats, mettant en lumière des artistes locaux, animant des ateliers, organisant des soirées. Le Chicag’ était rapidement devenu le symbole d’une ville qui réussit, qui renait, qui crée, qui partage.

Mais la dure réalité les a rattrapés. Nous n’osons imaginer ce que sera Toulon sans son Chicag’hostel, lieu de passage, repère de musiciens, atelier d’artistes, de voyageurs du monde entier, mais aussi lieu de réunion d’entrepreneurs, café d’étudiants et d’habitants du quartier.

Toulon est une habituée des sabordages. Cette fois, c’est la vie culturelle et associative qui est visée et qui se voit partiellement détruite. Quel message en tirer ? Comment continuer ?

Il est un peu tôt, nous écrivons cet article à chaud. Nous pensons qu’il faut à tout prix soutenir Clara, Bjoern et toute leur équipe du Chicag‘ . C’est pourquoi, dès ce soir, nous vous invitons à venir sur place, rue des Bonnetères. Le concert des BatPointG prévu de longue date pour ce soir, est maintenu. Ce sera peut-être le dernier. Nous y serons, venez aussi et faites venir le plus de monde possible !

Soutenez la vie culturelle toulonnaise Chicag’hostel sur la page Facebook de soutien 

2 comments

  1. ekko 6 juin, 2015 at 01:26 Répondre

    Moi je suis content qui ferme ça fais 3 ans qui sont la et c est invivable leur clients ne respecte rien on et dans une petite rue donc les clients qui reste jusqu’à 3 4 h du mat a gueuler en bas de chez moi la plus part bourré
    Puis leur piano tout le temps aucun respect envers les voisin ….

  2. rljp 10 juin, 2015 at 13:28 Répondre

    Serait-il possible de connaître avec plus de détail les raisons de la fermeture ?
    Et l’ampleur / le coût des travaux nécessaires à la remise en état ? Il semblerait que de nombreux lieux musicaux soient actuellement menacés, voire fermés en raison de plaintes du voisinage.
    Par ailleurs, la première réaction est symptomatique. Pourtant je croyais que le quartier était autrement plus bruyant, il y a une dizaine d’années, avec beaucoup plus de délinquance notamment…
    1-Y-a-t-il souvent du bruit au-delà de minuit aux environs du Chicagohostel ? Comment pourrait-on réguler ce genre de problème ?
    2-Toulon, et le Var en général deviennent des maisons de retraite. La moyenne d’âge élevée interdit progressivement toute activité festive. Même les we de juillet, même sur de grandes places prévues à cet effet, toute musique ou caractère festif, même modérés sont considérés comme nuisibles.
    Déjà que Toulon est relativement mort la nuit… va-t-on vers la disparition de toute forme de fête (hormis dans les boîtes… à tous les sens du terme), de toute forme d’expression nocturne, donc de vie ?
    Heureusement quelques initiatives positives, comme les spectacles dans la rue organisés par le Théâtre Liberté (hier soir, un beau film sur l’Andalousie, ses moeurs et sa musique, était proposé place Puget) et gratuits !
    Que faut-il faire pour aider le Chicagohostel ?

Publier un nouveau commentaire