A vélo sur la côte varoise

Catégorie :
Balades
0
© Crédits photos : Le Petit Mariole

Envie de découvrir la région autrement ? Enfourchez votre vélo direction le parcours cyclable du littoral, à essayer d’urgence, été comme hiver.

La piste cyclable du littoral

Le Var est un département qui regorge de clubs cyclistes. Tous les jours de la semaine, et toute l’année, on peut croiser un peu partout sur les routes du département de petits groupes de sportifs aux caractéristiques reconnaissables : cheveux grisonnants, tenues moulantes et bariolées, vélos ultralights.

Pour toi, humble commun des mortels, qui sort son Rockrider deux fois par an, s’aventurer sur les départementales varoises peut sembler fatiguant et dangereux… C’est que tu ne connais pas encore le parcours cyclable du littoral !

De fait, peu de promotion est faite autour de ce tronçon réservé aux vélos et modes de déplacements dits « doux ». A tort, car l’itinéraire est idéal, aussi bien pour les pros que pour les cyclistes du dimanche.

Au total, le parcours cyclable du littoral permet de réaliser une balade d’environ 100 km. Elle part de Six-Fours-Les-Plages (à l’ouest de Toulon) et se poursuit jusque Fréjus voire Saint Raphaël.

La majorité du trajet est en site propre, c’est-à-dire que la piste est séparée, protégée, interdite aux véhicules motorisés, donc on y roule en sécurité, chacun à son rythme. Le reste du parcours est en itinéraire partagé avec les véhicules, qui sont alors limités à 30km/h, et pour quelques tronçons, sur route.

Longer la côte varoise par l’ancienne voie de chemin de fer

Le parcours traverse une vingtaine de communes et stations balnéaires, dont Bormes-les-Mimosas, Le Lavandou et Le Rayol Canadel, situées sur les territoires de Provence Méditerranée, du Golfe de Saint-Tropez et d’Estérel. Sur une partie du parcours, la piste suit le tracé de l’ancienne voie de chemin de fer de Provence, le fameux « train des pignes », bombardée pendant la Seconde Guerre Mondiale et jamais remise en service. Les tunnels ont été remis en état, ils sont bien éclairés, et procurent une douce fraicheur en été.

L’ensemble du parcours est superbe : pas ou peu de dénivelé, une partie du circuit longeant littéralement le bord de mer ou le surplombant avec une vue magnifique. Les tentations de s’arrêter pour profiter du paysage ou pour prendre un selfie devant les panoramas sont nombreuses… Une activité à faire seul, entre potes et même avec des enfants, pour qui les pauses plage ou baignade seront bienvenues.

Génial en été lorsqu’on voit les voitures prises dans les bouchons… et hors saison car à vélo sous le soleil, il ne fait jamais froid !


Les conseils du Petit Mariole :

  • Attention à l’approche de Giens et des Salins d’Hyères, la piste est mal indiquée et rouler entre les autos est parfois dangereux en saison.
  • Possibilité de quitter la piste à Bormes, pour faire un détour par la route Forestière des Crêtes (voie fermée à la circulation automobile en été), il faut grimper un peu, mais une fois sur la crête, la circulation est inexistante et la vue sur les îles d’or est à couper le souffle.

Tout l’itinéraire est bien décrit sur la carte interactive de l’Open Cycle Map

[button href= »http://www.opencyclemap.org/ » name= »Voir la carte intéractive » target= »blank »]

La brochure parcours cyclable du littoral éditée par le conseil général du Var date un peu mais apporte quelques informations supplémentaires.

[button href= »http://www.var.fr/c/document_library/get_file?uuid=2ea54a4a-cb71-40fa-8459-68cb9d331d09&groupId=35004 » name= »Téléchargez la brochure du conseil général du Var » target= »blank »]

Pas de commentaires