J. Salmon, un vent de photos souffle sur Toulon

Catégorie :
S'cultiver
0
Exposition de Jacqueline Salmon à Toulon HDA

L’Hôtel des Arts expose à partir du 30 janvier le travail de la photographe Jacqueline Salmon. Durant ses deux années de résidence à Toulon à l’invitation du centre d’art, avec carte blanche pour exprimer la ville, l’artiste a posé son regard sur Toulon. Cette magnifique exposition révèle en images des constellations de récits, de portraits, de collections… 100% toulonnais, 100% poétiques. 

Rencontre avec Jacqueline Salmon

Jacqueline Salmon à sa fenêtre à Toulon

Jacqueline Salmon. Photo: Lilli by LPM

Ce sont souvent les étrangers qui parlent le mieux de Toulon. Jacqueline Salmon, parisienne et lyonnaise, m’a reçue dans un petit meublé de la basse-ville, au troisième étage d’un vieil immeuble, place Lambert. De là elle peut, en fin de journée, profiter d’un coucher de soleil aperçu à travers les fenêtres des appartements traversants de la frontale.

« L’endroit que je préfère à Toulon, c’est ici. Je suis au centre de tout, dans une vieille maison, toute simple. Je peux à pied me rendre au marché, à l’Hôtel des Arts ou bien aller boire une bière au café, sur le port. Il y a aussi juste à côté les « bars à hôtesses » comme on dit. Ici, je suis dans la ville dont j’ai envie de parler, comme une araignée au milieu de sa toile« .

Pour Jacqueline Salmon, qui est à la fois photographe, historienne et architecte, la ville n’est pas une suite de bâtiments habités, mais un trésor façonné par des collections vivantes, visibles et non visibles.

Cette exposition est le fruit d’un travail de fourmi. Jacqueline Salmon a littéralement « fouillé dans les poches de la ville« , de fil en aiguille, elle a rencontré énormément de monde à Toulon, du simple habitant à l’évêque, en passant par les urbanistes, les citoyens actifs. Elle s’est vu ouvrir petit à petit (presque) toutes les portes, celles des archives des musées, des sous-marins, des maisons.

Grâce à cette enquête minutieuse, on découvre la Toulon que l’on connait, celle qui est cachée, et surtout, celle qu’on ne voit pas alors qu’elle est à portée de tous, tel ce corps féminin sculpté face à la mer et qui se trouve… sur le socle de la célèbre statue de Cuverville.

« 42.84 km2 sous le ciel »

Ce titre donné à l’expo, c’est la superficie couverte par Toulon, mais l’artiste s’est surtout passionnée pour la vieille ville et sa population, pour ses secrets accessibles à tous ou cachés derrière les murs de ses habitations. On y découvre aussi le centre-ville et son « architecture bioclimatique avec ses rues étroites en courbe, construites pour échapper au mistral« . Le vent, Jacqueline Salmon a décidé de le représenter à l’encre de chine, par des milliers de petites flèches dessinés à même les photos des ciels nuageux du soir. Ce sont ses « cartes de vents« . Une jolie trouvaille pleine de poésie pour représenter le climat local, qui occupe une place importante dans l’identité de la ville.

Derrière ces « 42.84 km2 », l’artiste nous présente ensuite trois dimensions de la ville, indépendantes mais liées, comme des « constellations » qui se rejoignent : les récits avec les fêtes religieuses, le RCT ou le site en devenir de l’hôpital Chalucet ; la ville, avec son décor de vie ou de chantier en pleine mutation  ; les collections, avec des tenues de marins, des registres du bagne, les numéros de Var Matin, des plaques historiques. Elle a également insisté sur ce qui rend Toulon unique.  « Il y a des choses qui ne peuvent pas être ailleurs qu’à Toulon » telle cette vitrine d’armurier qui expose des armes de poing illégales, mais aussi le nucléaire, à proximité immédiate du centre-ville.

Une centaine de portraits d’habitants de Toulon, « autant que les murs peuvent en contenir« , ont été choisis parmi plus de 300 disponibles, et tirés en taille réelle pour offrir au public des rencontres en face à face.  Loin d’être pris au hasard, ces portraits représentent chacun quelque chose de l’histoire de la ville, et la photographe connait tous leurs prénoms ! Du bébé au vieillard, de la militante communiste à la femme voilée en passant par les enfants jouant sur les places, les collégiens, l’étudiant de l’école hôtelière ou le capitaine du navire Casabianca avec sa casquette, ces portraits côte-à-côte qui occupent tout l’espace du premier étage de l’Hôtel des arts, donnent à voir une petite partie, avec ses extrêmes, de la population d’une ville belle et pleine de vie.

Rédigé par Lilli.

Pour en savoir plus sur la photographe et situer son travail réalisé à Toulon dans l’ensemble de son oeuvre, le film de Teri Wehn Damisch « Jacqueline Salmon ou l’art d’avancer masquée » est projeté durant toute l’exposition. Les parisiens auront quant à eux l’occasion de visionner le film à la Maison Européenne de la Photographie à Paris, le 17 février 2016 à 18h.

L’Exposition

à découvrir à l’hôtel des Arts jusqu’au 24 avril 2016

Activités autour de de l’exposition 42,84 km2 sous le ciel

  • Visites commentées grand public (sans réservation) :
    • Tous les mercredi à 15h30.
    • Les dimanches 7, 14 et 28 février 2016 à 14h30 et à 16h ;
    • Les dimanche 6, 13 et 20 mars 2016 à 14h30 et à 16h ;
    • Les dimanche 3, 17 et 24 avril 2016 à 14h30 et à 16h
  • Parcours Adulte « Scène de ville ; entre histoires, personnages et décors ….  »
    Le samedi 5 mars 2016 et le samedi 23 avril 2016 de 10h à 12h (visite) et de 14h à 17h (atelier)
  • Rencontre entre l’artiste Jacqueline Salmon et le psychanalyste Hervé Castanet
    Samedi 30 janvier à 11h – Sur réservation- Entrée libre
  • Conférence sur les arts numériques avec Philippe Baudelot
    Jeudi 11 février à 18h30 -Sur réservation – Entrée libre
  • Performance de lightpainting avec Virgilien & Sandmotion
    Jeudi 25 février à 18h30 -Sur réservation – Entrée libre
  • Performance de dessin à l’explosif avec Cédric Ponti
    Samedi 2 avril de 14h à 18h -Entrée libre

L’Hôtel des Arts Centre d’art départemental
236 bd Maréchal Leclerc – Toulon
04 83 95 18 40
La page Facebook – Hôtel des Arts

[button href= »http://www.hdatoulon.fr/ » name= »Voir le site de l’Hôtel des Arts » target= »_blank »]
[button href= »http://www.jacquelinesalmonvolume2.com/ » name= »Voir le site de Jacqueline Salmon » target= »_blank »]

Pas de commentaires